PROPAGANDE

L’impact des énergies motrice

Posté par 36703 le 06/02/2023 pour le secteur NAT
🌍 Article public ⸱ Validé par n°36703

Bonjour,

J’avais envie de vous parler de l’impact direct sur l’environnement provenant des énergies motrices qu’on utilise dans notre vie de tout les jours, je vous passerais les chiffres car d’après mes recherches tout ce joue entre le CO2 émit, le dioxyde de carbone, le d’oxydes d’azote (NOx), et d’autres choses... Même moi je me suis perdu dans tout ça. Mais je vous mettrais quelques sources intéressantes qui m’ont permis d’écrire l’article.

Je les ai classé du plus polluant au moins polluant, et mis les énergies utopiques à part.

Je ne parle bien évidemment pas de la collecte de ces énergies, mais que de l’utilisation finale. Sinon je pourrais écrire plusieurs articles rien que pour l’électrique....

Le charbon/la vapeur
Oui, et là je vise surtout les anciennes locomotives fonctionnant au charbon, vous avez pu voir les énormes nuages noirs qui s’échappent, tout ça est très charger en polluant !
Je n’irais pas plus loin pour faire la liaison charbon vapeur, pour ça je vous laisse l’article wikipedia - locomotive à vapeur
(J’entends déjà les experts dire "oui mais sur les sites officiels ça ne fait que 0gr/km de CO2", mais ils ne prennent pas en compte la pollution résultant de la combustion et du rejet du charbon...)

L’essence
Et je suis gentil! Je ne parle pas de l’essence au plomb (qui est bien pire que le fonctionnement au charbon!) mais que de l’essence 95 ou 98 connus de nos jours. La pollution est inférieure au charbon, mais entre 6 et 11% supérieur au diesel! Ce qui reste énorme. Évitez donc de respirer ce qui sort du pot d’échappement....

le diesel/bio diesel
Je devrais préciser "avec adblue", car sans l’adblue c’est presque pareil à l’essence, si pas pire au final. Mais grâce aux technologies actuelles, le diesel baisse en matière de pollution directe, même si rester à côté d’une voiture au moteur qui tourne reste une horreur.

Source pour l’essence et le diesel

CNG/LPG
Presque non polluante, car si on met de côté le risque de fuite (proche du 0) ce n’est presque aucun gaz nocif pour l’environnement qui sort du véhicule!
Avantages et invonvénients

L’huile de friteuse
Oui... J’ai été choquer, mais l’huile de friteuse est presque non polluante! D’ailleurs on parle de 90% de moins que le diesel! D’ailleurs on apprend dans la source qu’au contrôle technique la machine ne détectait rien... Mais éviter tout de même.
Rouler à l’huile de friture

L’électricité
Comme préciser, je ne vais pas parler de la pollution qu’il faut pour avoir ce genre d’énergie motrice (coucou les centrales charbon Allemande!) mais bien évidemment du rejet direct sur l’environnement...
Eh bien... il est nul! Au final, ce genre d’énergie ne produit aucune pollution directe, on ne finit pas intoxiquer à se promener autour d’un véhicule électrique avec le moteur en marche.

La gnôle à papi
Oui oui, vous ne rêvez pas, je parle bien d’alcool fait maison. L’inconvénient? C’est que ça consomme énormément... Et que si vous vous retrouvez dans un embouteillage, c’est tous ceux derrières vous qui seront totalement bourré!
Car oui, ce qui sortira de votre pot d’échappement... Ce sera de l’alcool à l’état gazeux! Mais au moins, c’est du 100% bio!
Autonews - Rouler à l’alcool

Le physique (vos jambes!)
Allez bande de feignasse! Sortez vos vélos et vos vieilles trottinettes sans moteur! La seule pollution que vous dégagerez sera celle de votre respiration!


Bon, maintenant on part sur un peu plus d’amusement avec les utopies :

L’énergie nucléaire
Coucou les fans de Fallout! Oui, ce serait une énergie fantastique, un véhicule qui pourra rouler 100 ans avec une petite batterie de rien du tout! Mais ce n’est pas pour demain. Et si vous êtes un fan de l’univers Fallout, vous savez aussi ce que ça fait ce genre de véhicule dans un accident. https://gfycat.com/delayedpassionateichthyosaurs

Le mouvement perpétuel
Alors là je m’adresse plutôt aux fans de "Snowpiercer", qui est un sacré film et une super série en passant.
Malheureusement c’est une énergie impossible à atteindre.

L’eau
Vous aussi vous avez entendu parler du fameux moteur à eau? Non mais l’idée est géniale... Mais irréalisable... Du moins pas sans une autre énergie derrière.


Voilà, j’espère que je vous ai fait découvrir quelques trucs tout de même :)

3 commentaires
()
Je n’ai jamais compris pourquoi on ne fait pas plus la promotion des voitures CNG. j’ai l’impression que ça pourrait être plus pratique (et pas plus polluant) que les voitures éléctriques, qui sont considérées comme le futur Saint Graal de l’écologie?

Merci pour ce récapitulatif, sinon :)
()
Je me suis poser la même question que toi. Surtout qu’elles peuvent fonctionner au BioGaz (et une centrale BioGaz est en court de construction proche de chez moi, une propa prochainement quand j’aurais le temps de faire de plus amples recherches car je trouve le concept interressant).

En plus on risque moins de manquer de CNG grace au BioGaz (principalement issu de la décomposition des végétaux/matières fécales des animaux) que d’électricité, ce serait donc clairement une bonne chose. D’ailleurs le CNG/LPG est au même niveau que l’huile de friteuse concernant la pollution (c’est juste le risque de fuite de gaz qui a fait que je mette l’huile de friteuse après)
()
C’est franchement léger comme comparatif...

Il faut distinguer les catégories de polluants, leurs effets sur la planète peuvent différer très fortement, leurs effets sur la santé humaine/animale aussi. Faut distinguer l’usage; entre la mobilité, la production d’énergie mécanique, la production d’énergie électrique, ça peut changer énormément l’impact d’une technologie. Il y a aussi la pollution en chaleur, en bruit...

Il faut tenir compte de l’énergie grise, particulièrement mise de côté pour les bilans énergies fossiles (comme par hasard...).

Dans tout ce qui est combustion on parle toujours de réactions théoriques. Mais en réalité le rendement n’est jamais parfait, et il y a apparition de molécules problématiques. (Ça aussi dépend de l’utilisation).

Le CNG ben ça reste un bilan carbone négatif puisque c’est fossile. Le biogaz est intéressant tant qu’on ne consacre pas des ressources spécifiquement pour sa production sinon ça perd tout sens (comme cette connerie de bioéthanol dans l’essence).

L’hydrogène pareil, rendement de merde à tous les étages (production, transport, stockage, utilisation), ça reste un gaspillage de ressources. Et le rendement de combustion imparfait fait qu’il y a aussi des particules fines, c’est un mensonge de prétendre l’inverse. Après ça peut rester une meilleure solution dans certains secteurs où les contraintes sont trop importantes pour une électrification par exemple.

Y aussi les carburants de synthèse. Déjà le nom est une arnaque puisque tous les carburants sont synthétiques. Et ce sera toujours pareil, tu peux annuler ton bilan carbone théorique, il restera toujours des émissions de polluants et ce sera toujours un gaspillage de ressources à la production par rapport aux sources renouvelables.

Sujet compliqué. Il y a aussi de la géopolitique là dedans. Et un lobbyisme agressif de toutes parts depuis des dizaines d’années.

Le mouvement perpétuel aurait été plus facile à gérer, il faut l’admettre. Sauf que tout le monde bougerait tout le temps partout dans tous les sens. Ha non, ce serait aussi le bordel en fait :)
(Vous n'avez pas (encore) les droit necessaire pour répondre à cette article)
© 2003-2022 [paranoïaque] - Réseau social discret -