PROPAGANDE

Toutes feuilles aux vents !

Posté par n°43863 le 27/05/2022 pour le secteur NAT
🌍 Article public ⸱ Validé par n°36703


NAT, je m’interroge ! Tout d’abord sache NAT que la nature je l’intellectualise que très rarement préférant la plupart du temps la laisser me raconter son histoire. Faite de couleurs, d’odeurs, de mouvements, de noblesse, de grâce et de mystères. Car c’est bien d’un mystère dont il est question ici. Pas celui des petits hôtes ailés légendaires des forêts mais d’un mystère plus quotidien. Mon propos est très audacieux mais je me lance.

Il m’arrive parfois, et vous aussi j’en suis sûr, d’observer attentivement les feuilles des arbres quand le vent les fait gigoter !

┏━───╯╰───━┓Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄ƷƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

┗━───╮╭───━┛Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄ƷƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

C’est esthétiquement et acoustiquement grandiose, apaisant et mystérieux ! Je peux rester 10mn tant c’est envoûtant. Nous savons que mère nature ne fait absolument rien par hasard, tout à sa place, tout à son sens ! Mère nature ne laisse pas tomber de miettes... Alors je me demande qu’elle est l’utilité de ce mouvement des feuilles, se tortillant dans les branches à l’unisson et produisant ce bruit familier. Je ne peux pas croire qu’après tout ce temps d’évolution, l’arbre n’en ai pas tiré profit. Qui dit son, dit vibrations. Je vous épargne le passage où j’ai le pressentiment que ce son aurait sa propre signature acoustique selon l’arbre. Non, je vous épargne cela. Nous avons donc des centaines de feuilles bougeant, frétillant en choeur et diffusant donc des ondes le long de leurs branches, qui se rejoignent jusqu’au tronc pour descendre et monter jusqu’au sol ou vers la cime de l’arbre ! N’oublions pas que les arbres sont des êtres vivants, on ne peut donc pas considérer simplement que ces vibrations ne sont pas plus perçues par lui que le vent par un parapluie ou un poteau électrique, non !

Pourrions-nous concevoir que ces vibrations jouent un rôle pour l’arbre ? Que de manière x ou y, le vent ait été pris en compte lors de la conception de l’arbre dans la grande usine de mère nature ?
Et notamment que ses feuilles servent une fonction moins communément admise ?


Pardonnez mon côté métaphorique et poétique. Sachez que ce qui m’importe n’est pas vraiment de connaître la réponse pour encore plus apprécier la nature mais imaginons que nous échangions à propos d’un ami commun dans le but de mieux le comprendre !


ҨҨҨSouvenez-vous


2 commentaires
*se demande quoi dire* On intellectualise quand même un peu du coup.Ahem.

Je le perçois comme nous on perçoit le vent dans nos cheveux, une caresse, un petit frisson qui n'a pas besoin vraiment d'autre conséquence que le plaisir.
Je ne visualise pas trop de rôle de vibrations si ce n'est un moyen supplémentaire à l'arbre de se positionner et prendre " conscience" de ce qui l'entoure.

Je pense que les arbres ont fini par se "transformer" avec les siècles pour trouver la forme parfaite pour tenir face aux vents.

Bien qu'on peu encore voir des arbres êtres déraciné par les tempêtes, les feuilles ne s'arrachent pas à chaque grand vent.

Il ne faut pas oublier que les arbres ont un vécu beaucoup plus grand que la vie humaine, la nature est bien faite comparer aux bêtises de l'être humain. Tout à sa place.

Je pense aussi que les vibrations des feuilles servent de moyen de communication aux arbres envers les animaux, ça doit être un moyen de dire aux oiseaux "ici vous serez à l'abri" par exemple.
(Vous n'avez pas (encore) les droit necessaire pour répondre à cette article)
© 2003-2022 [paranoïaque] - Réseau social discret - - 0/0