PROPAGANDE

SàT DARK-ART : H. R. Giger

Posté par Barda le 01/12/2023 pour le secteur ART
🌍 Article public




Li I Photogravure Lithograph

H. R. Giger, de son vrai nom Hans Ruedi Giger, est un artiste qui aura marqué le monde des arts. Ses oeuvres au style si particulier ne peuvent laisser indifférent, et provoquent parfois une sensation de malaise chez les personnes qui les observent.

Sculpteur et designer suisse, l’homme est trop souvent moins connu que certaines de ses œuvres.

Ou plutôt, l’une de ses œuvres est connue de quasiment tous, sans pour autant que les personnes sachent qui se cache derrière, mais nous en parlerons plus tard.



• L’homme


Né en 1940 en Suisse, Giger a étudié l’architecture et le design industriel.

Très tôt il développe une fascination pour la mort, lorsque à 5 ans son pharmacien de père reçoit un crâne humain. Enfant, Giger le traîne partout derrière lui attaché à une ficelle. Plus tard, il se passionnera pour une momie égyptienne, pour les armes à feu également, et aimera aussi passer le plus clair de son temps dans la cave de la maison familiale. Ainsi il dira ces mots :

Les endroits que j’aimais le plus étaient sombres. Dès que j’ai pu m’habiller seul, j’ai porté du noir.

C’est à l’adolescence qu’il développe, tel H.P. Lovecraft qui l’aura grandement influencé, des terreurs nocturnes qui ne le quitteront plus. Il tiendra alors un registre de ses rêves.
Il est ensuite fortement impacté par le bombardement sur Hiroshima, et grandement influencé par les travaux de Freud.

En 1966 il rencontre sa muse et égérie, Li Tobler, qui sera sa compagne. Le premier tableau au début de cette propa est son portrait.

On commence à sentir le cocktail qui a créé son style artistique.
Son art est une véritable oeuvre cathartique, un art qui lui permet de se libérer de ses pulsions et passions, afin de remédier à certains traumatismes restés latents.

Et c’est en 1975 que ses dessins deviennent encore plus sombres, lorsque son amour se suicide à l’aide d’une arme à feu. Un drame qui le hantera.

H.R.Giger nous quittera malheureusement en 2014, à 74 ans, des suites d’une chute accidentelle.


Erotomechanics VII

• L’œuvre

Son style de dessin si particulier, si intrigant et si dérangeant, il le baptisera lui-même "Bio-mécanique".
Mêlant la froideur mécanique à une hypersexualisation des chairs (merci Freud), l’image de la femme devient centrale dans ses tableaux suite au suicide de son amour, elles deviennent de sombres déesses extra-terrestres, mi-humaines mi-machines.


Erotomechanics XI


Il deviendra maître de l’utilisation de l’aérographe, utilisant des couleurs spécifiques d’encre (noires, grises, bleues acier) pour accentuer l’aspect froid et futuriste de ses oeuvres, et l’esthétique biomécanique.

C’est ainsi qu’il sera surnommé « Le maître de l’obscurité ».

J’ai pu entendre son oeuvre être qualifiée de dérangeante. Une réaction compréhensible face à ce mix entre froideur mécanique déchirant les chairs et érotisation voire pornographie omniprésente. Mais ce n’est pas mon cas, je trouve ses oeuvres fascinantes.



Necronom IV (image cliquable)


• Son influence

Le tableau ci-dessus est intitulé Necronom IV. Il fait partie d’un recueil de dessins portant le nom de Giger’s Necronomicon, un hommage à Lovecraft.
Cela vous rappelle quelque chose n’est-ce pas ?
C’est ce tableau qui a tapé dans l’oeil de Ridley Scott, qui demandera à Giger de collaborer avec lui pour le film "Alien, le huitième passager".

Il interviendra également sur d’autres films, comme "La mutante" ou "Prometheus" par exemple.

Le chanteur de KoRn aura également fait appel à lui pour designer son pied de micro.

Il existe également un tarot Giger, que je possède, et qui est d’une magnificence absolue.

Enfin, c’est l’année dernière qu’un jeu vidéo est sorti, un hommage direct aux travaux de Giger : Scorn.
Je vous laisse cliquer sur l’image ci-dessous pour découvrir son trailer.






Bar Giger

• Le musée

En 1998, Giger ouvre son propre musée à Gruyère en Suisse.
Personnellement, si je viens à visiter à nouveau la Suisse, je compte clairement visiter ce musée !


HR Giger museum




Merci à vous pour votre lecture.
Je vous laisse donner ici vos avis et ressentis face aux oeuvres de Giger, et n’hésitez pas à explorer internet pour découvrir d’autres tableaux.

15 commentaires
Outil
()
Je suis fan de ce qu’il fait. Pour avoir la chance d’habiter à environ 1h du musée Giger je vous le recommande fortement. C’est vraiment spécial mais sublime. Il y a même une section interdite au moins de 18 ans avec des œuvres trash.

De plus en face du musée il y a le bar dans lequel on peut s’asseoir dans des sièges d’Alien en colonne vertébrale… tout le bar est fait en ossements et univers Giger…

D’ailleurs cette image de propa est en fait celle du bar:

https://www.zupimages.net/up/23/47/j0kz.jpg
Objet
()
@Enkil et si tu viens en Suisse pour le musée Giger fais moi signe et j’essaierais de t’y accompagner
Ustensile
()
@GrInGø :

Ha j'ai eu un doute sur cette photo oui, merci pour la rectification. 😉

Ça roule, si je viens en Suisse je fais signe. 😉
Accessoire
()
Et j’ajoute que le micro de Korn est vraiment sublime 😬
Brol
()
J'avoue que c'est pas trop pour moi mais j'admire la technique derrière. Après, j'associe aussi cet artiste à un ex qui en était méga fan donc en plus de n'être pas mon délire à la base, ça ne me rappelle pas nécessairement de bons souvenirs 😅

Néanmoins, si le hasard me fait me retrouver à côté du musée, je serais quand même tentée d'y faire un tour. Je reste vraiment impressionnée par le talent du monsieur !
Objet
()
Et je vous accompagnerai si tu viens ! On visitera ensemble la maison de notre compatriote Giger.
Outil
()
J'adore cet artiste... Depuis que je suis ado. Son travail est impressionnant de précision...
Truc
()
@Leonna : ouiii on fera une visite groupée
Truc
()
@Leonna :

Avec plaisir ! 🥰
Babiole
()
Je suis fasciné par l'œuvre de Giger depuis un moment et je dois dire que j'apprécie beaucoup cet article ^^
Je me déciderai peut-être un jour à faire le voyage pour visiter le musée 😁
Fourbi
()
Raaa merci pour ce super article !
J'adore Giger depuis gamine, ma mère adorait cet artiste et avait un superbe bouquin de lui ❤
Vivement aller dans son musée !
Instrument
()
Très bon article !

J'aime beaucoup Giger, je l'ai connu bien sûr grâce au Xenomorphe.

J'avais entendu parler du musée, il faudra un jour que j'aille y faire un tour.

Il a également, en hommage a böcklin, réalisé sa propre version de l'île des morts, l'original est un de mes tableau préféré.

Original :
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/34/Arnold_B%C3%B6cklin_-_Die_Toteninsel_V_%28Leipzig%2C_Museum_der_bildenden_K%C3%BCnste%29.jpg

Version de Giger :
https://www.playlistsociety.fr/wp-content/uploads/2018/05/Hommage-de-H.R.-Giger-%C3%A0-L%C3%8Ele-des-morts-de-B%C3%B6cklin-1977.jpg

Gadget
()
Étant un fan absolu depuis alien et la première fois que j'ai découvert cet artiste au collège (il y a fort fort longtemps). Je suis toujours autant émerveillé par ses oeuvres.

J'en suis même allé au point de me faire tatouer le bras droit complet sur son univers avec du freehands qui en est inspiré.
Gadget
()
Et il en va de soit que j'ai déjà foulé le sol du musée en Suisse ainsi que du bar dédié à l'artiste. Deux pures merveilles.
Outil
()
Dana un docu sur Giger que j'adore, au milieu de ses statues et peinture plutôt "dark", il expliquait qu'il détestait les serpents "I can"t stand snakes", c'était plutôt amusant de voir un type porté sur le sombre avoir peur d'un truc de ce genre ! Je me suis bien marré !! :D :D
(Vous n'avez pas (encore) les droits nécessaires pour répondre à cet article)
© v24.415 - 2003-2023 [paranoïaque] - Les CGU - Réseau social discret - Rien du tout -