PROPAGANDE

✐La mort de nos meilleurs amis

Posté par 26077 le 23/11/2022 pour le secteur PARENT
🌍 Article public ⸱ Validé par n°26077

Hello PARENT,

Il y a peu, nous avons perdu en moins de 24H nos deux compagnons de longue date, nos deux chats.
Le choc a été violent, trop.
Après avoir réalisé ce qu’il venait de nous arriver, il nous a fallu gérer l’Absence.

Afficher la suite de l'article
9 commentaires
()
Je n’ai jamais été confrontée à la mort d’un animal moi même, je ne me souviens plus que mes parents me l’aient annoncé en fait. Pourtant j’ai eu des chats toute ma vie.

Je ne sais déjà pas comment je vais réagir moi, alors annoncer ça à ma fille, ça me fout déjà des frissons
()
J’ai perdu ma chienne (12ans) il y a quelques mois, j’avais d’ailleurs fait un article hommage à nos compagnons disparu lors de la mort d’un de mes chiens (l’an dernier).

C’est toujours très douloureux, mes enfants avaient déjà connu la mort d’autres animaux mais ça leur fait un choc aussi, mais chez moi ils ont l’habitude on peu dire (plusieurs chiots quand on faisait l’élevage, et plusieurs animaux morts au file des années). On ne leur à jamais cacher.
()
C’était sûrement la solution la moins douloureuse sur le moment.

La question se pose effectivement de quand Est-ce le mieux pour aborder la notion de mort avec les enfants. Et je ne saurais pas dire comment gérer ce genre de situation.

J’ai vécu ça étant enfant, min premier chien. En me levant le matin, il n’était pas là. Bon, étant jeune je n’ai pas été plus perturbé que ça.
Mais là le téléphone a sonné, j’étais le seul debout dans la maison, j’ai décroché. C’était le vétérinaire qui rappelait pour notre chien qui lui avait été amené cette nuit, et dire que voilà il est mort. Il s’est avéré que mes parents l’avaient amené chez le véto durant la nuit car il avait un souci, et je n’avais pas pu être mis au courant.
L’annonce a été brutale, j’ai appris en 2 secondes que mon chien avait non seulement un souci de santé, et qu’il en était mort.
Ce fut très très rude.

Donc oui, un petit mensonge pour adoucir le truc et étaler la prise de conscience ne peut pas faire plus de mal que ça.
()
Et je n’imagine pas perdre mes chats aujourd’hui, ce serait horrible.
()
@Enkil : C’est d’une violence !
Il aurait pu/du attendre d’avoir tes parents en ligne pour l’annoncer.
Comment ont réagit tes parents ?
()
Ce qu’ils nous manquent. C’est fou.
Par "chance" le petit est encore vraiment petit. Il a noté l’absence.

Par contre plus grand, j’aurais pensé à une petite métaphore vue dans un film quand j’étais gamin. L’histoire d’un bateau qui part en voyage, qui dépasse l’horizon et qu’on ne verra plus jamais. Mais qui est toujours là quand même. J’ai trouvé ça joli.
()
Ma fille aînée avait 13 ans ,ma cadette 7 ans quand nous avons perdu Barfly, notre golden retriever ,ce fût pour toute la famille une "cassure " au-delà de notre chagrin,il a vécu ses dernières heures en Auvergne, il y est enterré, sous un petit tertre de pierre, auprès de l’étang où il aimait nager.
()
On a perdu notre chien l’année passée en juin.

C’était mon chien à la base mais sa vraie maitresse était ma fille qui avait 10 ans lorsqu’il mort.

Mon autre fils avait 5 ans et le dernier était trop petit pour se rendre compte, il avait 1,5 ans.

J’ai expliqué aux 2 grands, pour ma fille ça a été horrible, elle a poussé un cri tellement aigu et perçant que j’ai encore plus pleurer que quand il a poussé son dernier souffle dans mes bras quelques heures plus tôt.

Je leur ai dit que j’avais une très mauvaise nouvelle, que Nacho était mort.

Ce qui a un peu aidé c’est que ce n’était pas soudain, on savait que c’était la fin, il était malade et prenait un traitement pour ne pas souffrir.

Mon fils de 5 ans n’a pas versé une larme, ce jour là, il a demandé pour lui dire au revoir, je l’avais mis dans une boite dans ma chambre, le temps que mon parrain vienne le récupérer pour l’enterrer (chihuahua) donc il est monté avec moi et il a dit au revoir à la boite. Il s’est effondré en larme 3 mois plus tard lui.

Ma fille n’a plus parlé pendant quelques jours.

Le petit dernier prenait parfois la photo sur le frigo et cherchais après, je lui répétais qu’il était parti pour toujours.

()
Ma plus petite a six ans et c’est déjà plus facile de lui expliquer qu’une vie a une fin. La grande a 11 ans et nous avons opté pour la même technique : "il est parti, il ne reviendra plus, il était très vieux/malade". Même si je ne suis pas du tout à l’aise avec ce sujet, j’ai toujours essayé d’être le plus transparente possible tout en utilisant des mots adaptés à leurs âges.

J’ai perdu mon chat dernièrement et elles ont pleuré mais ça ne s’est pas trop mal passé...

Elles n’ont jamais assisté à la mort d’un animal par contre. Heureusement, nous avons toujours pu prendre le temps de trouver les mots afin de leur annoncer.
(Vous n'avez pas (encore) les droit necessaire pour répondre à cette article)
© 2003-2022 [paranoïaque] - Réseau social discret -