PROPAGANDE

Hergé - Un léger bruit dans le moteur

Posté par 72519 le 30/10/2022 pour le secteur LIRE
🌍 Article public ⸱ Validé par n°4444 ⸱ 90 lecteurs

Amis lecteurs, bonjour !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une BD que j’avais empruntée à la bibliothèque, il y a quelques années. Je l’ai dévorée, mais elle avait une noirceur peu commune et je me suis dit que ça irait bien dans cette semaine à thème. Elle a le titre officieux de « la seule BD qui m’aura filé des cauchemars ».

Je viens vous parler d’Un léger bruit dans le moteur.


Alors, Alors, comment vous situer ça. Nous sommes dans un village perdu dans lequel personne ne s’arrête, sauf en cas de panne ou juste d’un léger bruit dans le moteur. Notre petit héros, enfin anti-héros doit avoir une dizaine d’années tout juste. Il se présente en expliquant tout de suite l’idée avec laquelle il s’est construit - quand on tue sa mère à la naissance, il est normal ou logique de tuer des gens ensuite. Cela annonce bien le côté flippant de la lecture que vous entamez.

Pour ne rien arranger. Il n’apprécie vraiment pas son village et les villageois. Je dirais que les adultes le dégoûtent et les enfants ne trouvent pas vraiment davantage grâce à ces yeux. Toujours en suivant sa logique, ce brave petit décide donc d’éliminer, un par un, chaque habitant. Et sa volonté implacable vous vous la prenez en pleine face dès la 3e ou 4e page avec l’accident de balançoire de son demi-frère qui ouvre le bal.


Cette BD démarre donc fort et garde ce rythme. C’est captivant, violent, cruel et tellement dérangeant. L’illustration, la colorisation maintiennent très bien le côté glauquissime de l’histoire.

Honnêtement ça marque. On se prend une claque. Âmes sensibles s’abstenir. Mais il aurait été tellement dommage de ne pas vous en parler pour la SAT GORE.

Alors tenté ?

[Références]

Un léger bruit dans le moteur. Scénario : Gaët’s. Dessinateur : Jonathan Munoz. D’après le roman de Jean-Luc Luciani. Edition Physalis. 2012. ISBN : 9782366400076. Prix 16,90 euros.

[Crédit photo]

Bdgest -Bdgest.

5 commentaires
()
Je lirais bien pour comprendre le genre ( je n’ai encore jamais lu ce style d’en BD) mais je risque aussi d’en faire des cauchemars ... je vais réfléchir.^^

Merci pour la découverte, citoyenne.
()
J’ai bien envie de lire la BD ainsi que le livre d’où celle-ci est tirée :)
()
Ça doit être franchement horrible en roman.
()
Le bouquin fait 105 pages. Le roman et la BD sont disponibles à deux bibliothèques. Mais cela va être dans ma liste de trucs à lire :)
()
Ça me tenterait bien de lire cette BD, l’article m’en donne l’envie
(Vous n'avez pas (encore) les droit necessaire pour répondre à cette article)
© 2003-2022 [paranoïaque] - Réseau social discret -