PROPAGANDE

Profil - Loup Solitaire

Posté par 12332 le 22/08/2022 pour le secteur LIRE
🌍 Article public ⸱ Validé par n°4444 ⸱ 121 lecteurs

Tout commença le jour où, enfant, me yeux tombèrent sur un livre posé sur la table de chevet de ma grande soeur.

Ce livre arborait fièrement la couverture qui se dévoile sous vos yeux à présent :


Les maîtres des ténèbres


Un titre accrocheur, avec à la base de la couverture cet étrange logo et ces deux mots :



LOUP SOLITAIRE



Il n’en fallut pas moins pour que mon âme d’enfant soit attirée et se plonge corps et âme dans ces styles littéraires qui allaient devenir mon cheval de bataille : fantastique et médiéval fantastique.

Loup Solitaire est une série de livres dont vous êtes le héros écrite par l’écrivain britannique Joe Dever.


• Un livre dont on est le héros ?

Les livres dont vous êtes le héros sont le trait d’union entre le roman et le jeu de rôle.
Le livre tient lieu de maître du jeu, et vous entraîne dans une histoire dont vous allez être le protagoniste, de vos choix et décisions dépendront le déroulement de l’histoire.

Tout le livre est segmenté en paragraphes numérotés.
À la fin de chacun d’eux, on vous donnera soit le numéro du paragraphe vers lequel vous diriger pour continuer l’aventure, ou bien l’on vous proposera deux choix ou plus.

Souhaitez-vous faire ceci ? Rendez-vous au paragraphe 324
Si vous préférez agir plutôt ainsi, rendez-vous au paragraphe 52.


Évidemment, un paragraphe n’ayant aucune indication à la fin n’était jamais bon présage. Il signifiait quasi invariablement la mort du protagoniste, votre mort, et donc la fin de l’aventure. Vous aviez perdu.

Ne mentez pas, vous aussi vous aviez le réflexe de regarder tout de suite en bas de paragraphe si un numéro de paragraphe était bien présent, pour vous rassurer.

Et oui, je sais, vous aussi vous vous retrouviez avec 4 doigts calés à différents endroits du livre pour revenir aux paragraphes précédents si éventuellement vos choix vous menaient inéluctablement à votre mort.

J’ai évoqué le jeu de rôle, donc oui comme dans tout jdr il existait une part de hasard dans le déroulé de l’aventure. Les combats ainsi que certaines actions se décidaient à l’aide d’une "table de hasard", un tableau plein de chiffres de 0 à 9 disposés au hasard. Vous fermiez les yeux, pointiez une case du tableau au hasard, et vous aviez le résultat d’un équivalent d’un jet de dé à 10 faces, résultat pouvant être augmenté selon vos compétences ou votre équipement glané au fur et à mesure des livres.

Oui, de livre en livre, votre personnage évoluait et devenait plus habile, plus puissant, apprenait des techniques utiles ou bien mortelles...

Évidemment, comme j’étais uniquement intéressé par la lecture et l’histoire, je n’ai jamais utilisé ces tables de hasard. Je gagnais le combat automatiquement, et hop paragraphe suivant et suite de l’histoire.


• Loup Solitaire ?

Dans cette série littéraire qui a littéralement bercé toute ma jeunesse, vous incarniez un moine guerrier du nom de Loup Solitaire, fier enfant du pays de Sommerlund, dans le monde appelé Magnamund.
Votre monastère et tous vos pairs venaient d’être massacrés lors de l’attaque surprise de votre monastère par les maléfiques seigneurs des ténèbres, faisant de vous le dernier de votre ordre.

Les seigneurs des ténèbres, issus de plans d’existence annexes au votre, tentaient d’envahir le votre pour le ravager et le tenir sous leur coupe.

Au cours de 20 volumes, vous incarnez ce personnage et poursuivez votre quête, pour ensuite continuer dans cet univers aux commandes d’un nouveau protagoniste.


• Les livres.

Je vous en parlerai peut-être autrement bientôt, mais dans mon souvenir l’écriture était bonne, soignée, immersive.
Tout était fait pour vous faire sentir partie intégrante de l’histoire, et appelait sans cesse à vos propres réactions physiques ou émotionnelles.

Les éditions de l’époque comportaient plusieurs illustrations, disséminées de-ci de-là dans les livres, aidant à toujours plus d’immersion.

J’ai toujours adoré ces illustrations et leur style si particulier.
Tellement que ça m’avait donné à l’époque l’envie d’apprendre à dessiner ainsi.
Voici quelques exemples :

Illustration 1
Illustration 2
Illustration 3
Illustration 4



• Pourquoi cet article ?

L’envie de vous parler de ces livres m’est venue il y a quelques jours.
Avec ma femme, nous sommes allés chez un brasseur de bières près de chez nous.

Oui il y a toujours une bière dans mes histoires.

On entre, et là chez lui j’aperçois accrochée au mur cette carte, juste à côté d’une carte de Skyrim et de Naheulbeuk.

Mon sang ne fit qu’un tour !!!

Je connais cette carte !!!

La carte du Magnamund, le monde de Loup Solitaire.

Le brasseur m’a confirmé que bien peu nombreux sont ceux qui reconnaissent cette carte, et je le comprends bien.


Depuis, j’ai ajouté ces plus de 20 volumes dans ma liste de livres à (re)lire.


[Références]
Auteur : Joe Dever. Illustrateur : Gary Chalk. Le livre dont vous êtes le héros. Le loup solitaire. Edition Folio Junior. Littérature jeunesse. 1985. 224 pages. ISBN : 9782070332908. Prix 8 euros.

[Sources et crédits photos]
© Amazon - Babelio.

9 commentaires
()
J’en ai lu/joué que 4-5 mais J’adorais ça (et OUI, moi aussi je "trichais" parfois)
J’ignorais qu’il en existait autant
()
J’adorais ce genre de livres. *-*
()
J’en ai lu je ne sais pas combien.

La série Loup Solitaire, les Défis Fantastiques, Voie du tigre, sans oublier la Quête du Graal, excellente avec Pip et Excalibur.

J’en avais une bonne cinquantaine et ils ont pris l’eau dans ma cave... Descendus une semaine pour des petits travaux dans mon bureau, il a fallu que la pompe vide-cave tombe en panne ces jours-là...

Si ça intéresse certains, j’ai l’intégralité de toutes les séries connues en format epub et kindle, un petit mp et on s’arrange ;)
()
Pour les anglophones (je n’ai pas trouvé de version française), la série est disponible sur android : Lone Wolf Saga sur Google Play

C’est assez amusant de s’y remettre comme ça parce que justement, on ne peut pas tricher.
Par contre faut accepter de se faire meuler par de la malchance aux dés par le boss final et se retaper tout le bouquin même si ça va assez vite quand t’as plus à tourner les pages à la recherche de ton chapitre à chaque fois :D
()
Oh le coup de nostalgie ❤️ Merci pour cette propa.
Moi aussi j’ai découvert cet univers via mon grand frère. Je lui chapardai ses livres « dont vous êtes le héros » mais je pense qu’il le savait^^

J’aimais beaucoup l’aspect interactif et la richesse d’imagination que contenaient ces récits. Pour moi c’était réellement une porte vers un autre monde. Mon frère a 6 ans de plus que moi. Dans ma génération, âgée de 12 ans à l’époque, dans mon école et voisinage, personne ne s´intéressait à ces récits fantastiques ni donjon & dragon etc. Un début d’adolescence teinté de sentiments de solitude mais joie d’explorer tout cela.
()
@5555 :

J’avoue que je n’ai jamais voulu connaître l’infâmie de me faire tout le bouquin, vaincre et massacrer des hordes de gloks et Drakkarims, pour au final me faire pourrir en one shot par le sous fifre du boss final et devoir me refaire le bouquin en entier... :))

@126555 :
C’était la même série de livres ?
J’ai connu aussi ce sentiment de solitude, même de léger mépris, venant de plein de gens, même de mes propres parents.
Se régaler dans un univers fictif semble parfois être le ridicule absolu pour certains, et ça ne m’a pas aidé à croire en la bonté des autres et en l’intérêt de m’ouvrir aux autres sur mon vrai moi, mais bon....
Et puis j’ai rencontré des rôlistes. ❤
()
Tu auras toujours des peigne-culs qui critiqueront les goûts littéraires des autres. Lisons uniquement ce qui nous plait et pas ce que la bienpensante littéraire nous dit de lire.
()
c’est les livres qui m’ont donné le gout de lire. Même si j’ai préféré la collection "la voie du ninja" et "loup ardent" que j’ai lu/joué plusieurs fois.

Mais j’ai peur que si je les refais, j’accroche plus autant.
()
Magnifique. Cela m’a rappelé un livre écrit dans le même style, selon nos réponses, nous étions dirigé dans une autre partie, mais son titre ne me revient pas. Enfin, merci pour cette propa ! :)
(Vous n'avez pas (encore) les droit necessaire pour répondre à cette article)
© 2003-2022 [paranoïaque] - Réseau social discret -