PROPAGANDE

Hergé - Le joueur d’échecs

Posté par 4444 le 24/07/2022 pour le secteur LIRE
🌍 Article public ⸱ Validé par n°4444 ⸱ 128 lecteurs



[Épitomé]

1941. Dans les salons feutrés d’un paquebot en route pour l’Argentine, le champion du monde d’échecs affronte lors d’une ultime partie un aristocrate viennois, dont l’incroyable maîtrise du jeu est née dans l’antre de la tyrannie. Cette dénonciation poignante et désespérée de la barbarie nazie est le dernier texte écrit par Stefan Zweig avant son suicide.

[Avis]

Je ne connais Stefan Zweig que de nom. Je n’ai lu aucun livre de sa plume. J’ai cependant pu découvrir son travail à partir de ce roman graphique et quel travail. J’ai toujours aimé l’aquarelle pour son coté impressionniste et aussi par l’extrême rigueur que celle-ci demande à maîtriser. David Sala parvient à nous faire découvrir une autre facette de l’aquarelle. Celle-ci est utilisée pour y créer une atmosphère clair-obscur et particulièrement angoissante au fur à mesure des pages. On peut y sentir la lourdeur de ce qui pèse et qui doit retranscrire la plume d’origine de Stefan Zweig. On entre dans les cases emporté par les vagues vert-bleue de la mer. Les teintes et les nuances utilisées dans les visages montrent une maîtrise de la palette des émotions humaines. Ce qui pourrait n’être que quelque chose de figé est en réalité quelque chose de vivant, de palpable avec l’envie de caresser de la main ces images illustrées. C’est un travail de qualité qui a été proposé là. Plus lumineux que les œuvres de Benjamin Lacombe, moins colorées que celles de Chandre, j’ai véritablement apprécié le travail de l’artiste pour retranscrire l’innommable en période de guerre. 

[Illustrations]



[Références]

Le joueur d’échecs. D’après le livre de Stefan Zweig. Illustrations de David Sala. Edition Casterman. 2017. 128 pages. ISBN : 9782203093478. Prix 20 euros.

[Sources]
© Edition Casterman - Crédits photos : Google Images

4 commentaires
()
J’aime bien le style du dessin.

A lire les planches ici en présentation on dirait un roman illustré, donc pas comme une BD.
()
Assez spécial , mais j’aime bien
()
J’ai du mal avec le dessin. Je n’accroche pas.
()
Je reconnais que le graphisme a un coté "je donne le mal de mer". Perso, je l’ai bien aimé, mais cela peut dérouter effectivement ^^
(Vous n'avez pas (encore) les droit necessaire pour répondre à cette article)
© 2003-2022 [paranoïaque] - Réseau social discret -