PROPAGANDE

Le futur ou pas ?

Posté par 599 le 04/08/2022 pour le secteur BEL
🌍 Article public ⸱ Validé par n°12435




Fiction ou réalité ?
A vous de juger.




Hiver 2035, de fortes chutes de neige et le froid ont frappé toute la Belgique.

L’énergie solaire photovoltaïque est bloquée par la neige, les éoliennes s’arrêtent à cause des tempêtes, il n’y a plus de centrales à charbon et l’approvisionnement en gaz est affaibli.

Le nucléaire est bien évidemment exclu depuis 10 ans. Les moteurs à combustion, poêles, cheminées, tronçonneuses, souffleuses à neige, etc. sont interdits.

Des kilomètres d’embouteillages sur les autoroutes à cause des véhicules électriques qui n’ont plus de courant pour recharger durant la nuit.



Les services de secours électrifiés sont également touchés. Même par beau temps, les véhicules à moteur ne peuvent plus se déplacer seuls, mais doivent impérativement être remorqués séparément, ce que même l’armée ne peut faire en raison du manque de véhicules opérationnels.

Les pelles et les chargeuses sur électriques ne peuvent plus être raccordées au réseau électrique ou ne sont prêtes à être utilisées qu’après plusieurs heures.

En raison de l’absence de demande, les raffineries ne produisent ni essence ni diesel, qui ne sont disponibles qu’en petites quantités dans les points de distribution de marchandises dangereuses.


Le gouvernement fédéral réquisitionne toutes les voitures classiques à moteur à combustion interne encore en état de marche.
Ceux qui sont familiers avec l’ancienne technologie sont rares ou à la retraite.

Seuls la Russie et l’Iran pourraient encore fournir de tels véhicules et du carburant, mais cela est impossible en raison du manque d’électricité et des masses de neige, de l’effondrement du trafic ferroviaire et de l’objection des États-Unis.

Les soins de santé, les écoles, l’approvisionnement alimentaire et la production industrielle ne fonctionnent plus.

Dans l’air le plus pur, par un froid glacial et affamés, les Européens célèbrent la réussite de la transition énergétique, bien sûr sans feux d’artifice, sans alcool et sans même une saucisse grillée, à moins qu’elle ne soit végétalienne.



Voilà pour les perspectives d’avenir de la Belgique et de l’Europe.

À vos claviers

27 commentaires
()
C’est tout à fait ce que je pense que nous risquons de voir dans quelques années si le monde ne se réinvente pas en respectant mieux notre planète
()
C’est tout à fait ce qu’il risque d’arriver, on va droit dans le mur et on est tous dans la merde ; champagne ! Ah non, on ne pourra plus ...
()
L’armée ne sera jamais vraiment électrique (ils sont en guerre ils doivent continuer d’avancer) ^^ En soit vivre un peu sans électricité fera réfléchir. Apres neige non stop, je n’y crois pas. Depuis quand on a deja eu de la pluie non stop..?? il y a quand même des batteries de stockage d’électricité et ensuite on deblayera la neige nous même à l’ancienne. Les panneaux c’est sur les toits ou du moins en hauteur et penché ^^ c’est vite déblayé en réalité. Enfin dommage ca ne tiens pas. Par contre un petit scénario de monté des eaux pour certains flamands à voir.. :) J’ai envie de me renseigner sur ce que pense certains scientifiques. Où les conséquences de la disparition de certaines espèces animalières au détriment d’autres..
()
Avec l’ère glaciaire qui nous pend au nez, bon peut-être pas d’ici 2035 mais plutôt 2050, ce futur est fort possible.

Surtout avec la fermeture des centrales nucléaires remplacée par des centrales charbons (coucou les allemands).
()
Pour Vin: de fait

()
Pour Sheina:

Hiver 2020 : la moitié des panneaux solaire de Belgique inutilisable à cause de la neige et le gel pendant 3 semaines. Et le manque de soleil n’aidant pas non plus.
Prévision pour le futur : une ère glaciaire en approche (bizarrement la source venant des chercheurs en Antartique à disparue du net vers 2010, leur étude datait de 2007, toujours trouvable mais difficilement sur le dark net) qui prévient qu’une ère glaciaire devrait débutée entre 2040 et 2050. Le genre qui nous permettra de passer en Angleterre en marchant. (la 3ième que va connaitre l’humanité si je me souvient bien.)

Encore un peu de patiente. Le soucis actuellement c’est le soleil, des éruptions solaire de plus en plus forte et fréquente... Mais ça bizarrement personne n’en parle.
()
Pour Vin:
Si on en parle mais c’est déjà depuis longtemps:

L’histoire est têtue...!!! Voilà ce que l’on pouvait lire dans un journal anglais, le "Ampshire Advertiser from Southampton", le 17 juillet... 1852 !!!
"En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s’asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied.
En 1152 la chaleur était si intense que l’on pouvait faire cuire des œufs dans le sable.
En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive.
En 1276 et 1277, en France, la récolte d’avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur.
En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied.
En 1393 et 1394 un grand nombre d’animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur.
En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées.
En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l’Europe.
En 1615 et 1616 la canicule s’abattit sur la France, l’Italie et les Pays-Bas.
En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau.
Les mêmes évènements se reproduisirent au XVIIIe siècle.
En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre.
Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives.
Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur (45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison.
En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes.
En 1746 l’été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées.
Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En 1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives
En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes.
En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C.
En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de 36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet.
En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés.
En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés".
Il s’agit bien d’un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste.
()
Pour Tintin: C’est déjà trop tard je crois

()
Pour Gold:
Pourquoi t’es pas sur NAT toi ? :))

Tu pourrais faire un super article sur le sujet.
Mais c’est vrai qu’on dramatise tout... C’est l’été, l’an dernier on avait les innondations... Après c’est vrai qu’un peu de pluie ne ferait pas de mal (j’avais vraiment espéré une semaine plus douce vu le temps qu’on a eu le week-end).
()
Pour Vin: C’est gentil ça , mais oui en effet on dramatise beaucoup et surtout maintenant avec les médias actuels ;)

()
C’est vraiment bizarre cette désinformation sur certaines recherches scientifiques. Pourtant ca a lieu de se préparer si il risque potentiellement d’arrivée. Apres on aura peu etre aussi trouver une autre source d’électricité.
()
Cela paraît tellement évident...

Je ne sais pas ce qu’ils attendent pour réagir car la situation est déjà très avancée.


On entend de plus en plus parler de réchauffement climatique, etc alors que le problème ne vient pas que de là... Le problème, c’est nous.
()
J'ai l'impression de lire un article des années 80 parlant de 2020.
()
Pour Sheina:
Oui et ça va être je crois compliqué
()
Mad Max Fury Road, je craque pour 2035!
()
Pour Stillborn:

J’ai pu constater quand même pas mal de choses depuis 1980
()
J’ai du mal avec ce genre de projections. On dirait que c’est pour dire "arrêtez de rêver à de l’électrique, vive le charbon, l’essence et le nucléaire".

Pourtant si on veut vivre "comme les anciens" c’est pas 1980 qu’il faut imiter, mais 1880. Ils ont beaucoup à nous apprendre dans la réutilisation et à nous désapprendre dans la surconsommation
()
la population a évolué, le mode de consommation a évolué, la technologie a évolué, tout a évolué mais on vit argent argent argent sauf que la vraie valeur qu’il faut prendre en compte est le temps, car aujourd’hui on se bat contre le temps et le temps est en train de nous anéantir à vitesse grand V
()
Shadow: Bien d’accord


()
Vous pensez vraiment qu’on ira un jour réellement vers la fin du Nucléaire ?
()
non tu peux pas supprimer le seul moyen qui te donne un maximum d’énergie
()
Il y aura sûrement une ou l autre central mis en semi-pause ou juste entretenue.


Apres, il faut ce qu’il faut et chaque chose en son temps. On va encore n’en inventer des trucs. Ce sera peut etre voir meme surement obsolète d’ici là.
()
Miaqel:
Non
()
2035, tu es optimiste... Je me rappelle de l’époque où Idiocracy était une fiction sensée se dérouler en 2505... Bah on a quelques siècles d’avance quand on y réfléchit.
()
Poulou: En avance oui , en même temps tout à une fin

()
Pour Gold:
Dans l’idée : je crois que c’est Albert Einstein qui avait dit "il y existe 2 choses infinies en ce bas-fonds : l’univers et la stupidité humaine... bien que je n’en sois pas encore certain pour ce qui est de l’univers."
()
Poulou:
Même avis
(Vous n'avez pas (encore) les droit necessaire pour répondre à cette article)
© 2003-2022 [paranoïaque] - Réseau social discret -